La lutte contre l’explosion des cambriolages

evolution cambriolage en France entre 2008 et 2013Les chiffres des cambriolages des résidences privées ou secondaires sur les 5 dernières années sont alarmants.

En France, le nombre de cambriolages (vols avec entrée par effraction, escalade ou fausses clés) s’est en effet considérablement accru ces dernières années. Pour les résidences privées ou secondaires, ce nombre est passé d’environ 166 000 faits en 2008 à 246 000 faits en 2013. En 5 ans le nombre de cambriolages a donc progressé de 50% (augmentation de 64% en zone Gendarmerie et de 45% en zone Police). Cette flambée s’est faite de manière continue mais irrégulière avec des augmentations annuelles pouvant aller jusqu’à 16% entre 2010 et 2011.

Comment se protéger ?

Le nouveau site anti-cambriolage.fr vient répondre à cette question complexe avec de nombreuses astuces pour se prémunir des cambriolages ou encore avec des comparatifs de systèmes d’alarme.

Les cambriolages restent des faits particulièrement douloureux pour les victimes puisque près de 75% des objets dérobés ne sont jamais retrouvés. Aujourd’hui, on dénombre 1 cambriolage toutes les 2 minutes en France et cette pratique est devenue tellement lucrative que des réseaux mafieux s’y adonnent à plein temps… 

Les départements les plus touchés :

En 2013, le département des Bouches-du-Rhône était le plus touché par les cambriolages avec près de 10 cambriolages pour 1000 habitants alors que dans le même temps, dans le département de la Manche, on notait 2,2 cambriolages pour 1000 habitants

 département www.anti-cambriolage.fr

La Police Technique et Scientifique à la rescousse ?

Les services du ministère de l’intérieur ont fait des vols par effraction une priorité sur le plan national. Le 25 Septembre 2013, le ministre de l’intérieur lançait le plan national de lutte contre les cambriolages dans lequel il préconisait un recours systématique à la police scientifique (déjà fortement sollicitée pour ce type de faits). Après un cambriolage, dès qu’il peut y avoir des traces et indices, un personnel spécialement formé aux actes de Police Scientifique se déplacera donc chez les victimes pour effectuer une recherche de traces digitales ou d’ADN. D’autres marques comme des traces de chaussures ou d’outils sont parfois recherchées.

Les causes de cette augmentation :

Selon l’ONRDP (Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales) cette augmentation pourrait être la conséquence de « phénomènes croissants de vols de métaux ». Ce même office, spécialisé dans l’étude des statistiques de faits criminels, suppose que « l’or présent dans les résidences, et plus généralement tout objet à forte valeur sur le marché du recel actuel, exposent ces lieux à des vols commis en plus grand nombre, notamment dans le cadre de la criminalité organisée, et ce, y compris à partir de pays étrangers ». La facilité de recel des métaux et leur forte valeur en fait une cible de choix pour les malfaiteurs.

Didier Porte, © www.police-scientifique.com, tous droits réservés