Après le concours de technicien de police technique et scientifique

0
1440
Police Inspection Looking For Clues On Investigation Board

Vous venez de passer l’oral d’admission du concours de technicien de police technique et scientifique… et ensuite ?

I- Publication des résultats du concours

apres le concours police scientifique

Les résultats du concours sont publiés habituellement dans les 3 semaines qui suivent la fin des oraux. Mais ce délai est variable d’une session à l’autre.

Notre conseil : soyez proactifs afin de ne pas être pris de court si la prise de poste est rapide, surtout si vous risquez de devoir déménager ou d’avoir d’autres dispositions à prendre ! Surveillez la publication des résultats.

Pour les concours externes et internes:
– ils sont publiés sur le site « devenir policier » et vous recevrez un courrier vous informant de votre admission et de votre classement
– sur les réseaux : suivez-nous sur notre page facebook pour ne rien manquer. Notre page relaie les résultats du concours dès leur sortie, et bien d’autres informations.

II- Choix du service et de la ville de votre premier poste en PTS

II-A- La publication de la liste des postes

Lorsque la liste des admis est publiée, vous pouvez enfin sabrer le champagne si vous faites partie de la liste ! En revanche, vous ne connaitrez pas encore votre lieu d’affectation. En effet, les postes proposés aux lauréats ne sont pas encore déterminés. Là encore, le délai est variable, comptez au moins deux semaines. Vous avez manqué le concours, l’année prochaine, faites appel à notre préparation.

II-B- Les postes proposés

Vous recevrez un courriel avec les fiches des postes proposés et un formulaire de réponse ou vous devrez classer tous les postes par ordre de préférence. Il se peut que vous receviez également un appel téléphonique, les candidats étant appelés dans l’ordre de classement.

Si vous êtes sur liste complémentaire : vous serez appelé dans l’ordre tant qu’il restera un poste proposé non pourvu. Il y a parfois une deuxième vague d’affectations plusieurs mois après la première vague. Il n’y a aucune règle pour les candidats sur liste complémentaire, dans une région certains finiront premier ou deuxième sur liste complémentaire et ne seront pas appelés, et dans une autre région certains finirtont 5ème ou 10ème et le seront. Cela dépend du lieu d’affectation et des autres candidats.

L’administration attribuera ensuite les postes en donnant satisfaction aux lauréats dans l’ordre du classement.

Nos conseils :
– renseignez-vous sur les différents types de services et de postes en police scientifique.
– dès la parution des postes, prenez contact avec les services susceptibles de vous intéresser pour vous présenter rapidement et prendre tous les renseignements nécessaires pour faire votre choix. Vous pourrez vous faire un premier avis et aussi savoir si d’autres lauréats briguent le poste.
– si vous pouvez prendre contact avec les autres lauréats : communiquez entre vous pour avoir une idée de qui souhaite quel poste : vous pourrez plus vite commencer à vous organiser si vous en déduisez le poste que vous aurez.

III- Formalités nécessaires avant d’être définitivement affecté :

III-A- L’enquête de moralité :

Elle est généralement réalisée par le service départemental du renseignement territorial. Ce sont des policiers qui vont vérifier qu’il n’y ait pas de conflit d’intérêt entre votre profil moral et relationnel et votre futur métier. Quel que soit le résultat de leurs recherches, vous allez être convoqué pour un court entretien. Vous avez été condamné pour un délit ? Votre oncle est connu pour trafic de drogue ?

Si oui, attendez-vous à ce que ce soit plus compliqué… (Il semble que regarder les Anges de la Téléréalité, ça passe, mais juste juste…). Sinon, rendez-vous à la case suivante !

III-B- La visite médicale :

Vous allez également être convoqué par le médecin de prévention de la police. Il constituera votre dossier et réalisera un examen médical. A l’issue, il vous déclarera apte ou inapte au métier. Pas de stress : il faut vraiment un important problème médical ou psychologique pour être déclaré inapte.

Pas de taille minimale requise. Pas besoin d’avoir une vue ou une audition parfaite non plus. Si vous êtes déclarés aptes, vous pouvez continuer l’aventure en PTS et attendre votre prise de poste.

IV- Date d’affectation après les formalités obligatoires

À nouveau, le délai  entre le moment où vous connaîtrez votre service d’affectation et votre prise de poste est variable. Il est arrivé que certains agents n’aient que deux semaines. Mais dernièrement, c’est plutôt de l’ordre de deux mois en moyenne.

Notre conseil : si le délai semble très court pour vous organiser, et cela pour des raisons valables (déménagement compliqué, rupture conventionnelle avec votre employeur actuel, inscription d’enfants à l’école, en crèche etc.), parlez-en à votre hiérarchie. Vous pouvez demander un report d’affectation, ou au pire demander à votre service de prendre des congés. L’administration accepte en général.

V- Premiers jours dans la police scientifique

Actuellement, les lauréats du concours sont affectés avant d’être formés. Vous passerez donc du temps dans votre service avant de partir en formation initiale.

Quelle cravate mets-je ? Celle avec Bob l’Eponge ou la Darth Vader ? Aucune, sauf si vous voulez qu’on vous ressorte ce dossier pendant 3 ans au café !

Dans la grande majorité des services de PTS, l’ambiance est familiale. Habillez-vous correctement, mais comme tous les jours ! Prévoyez une tenue qui vous permet d’accompagner les collègues dans les missions quotidiennes. Par exemple, si vous êtes affecté(e) dans un service de terrain, mettez de quoi éventuellement accompagner… donc pas de bermuda ou de talons aiguilles ! Ou ayez une tenue de rechange.

Votre première journée dépendra de votre service et de vos collègues. Sachez que dans de nombreux services, il n’y a pas de programme très précis d’accueil ni de plan de formation interne. C’est plutôt de l’improvisation. Donc pas de stress. Soyez naturel, à l’aise, mais pas en terrain conquis, ça se passera très bien.

Souvent, on vous fera faire un tour éclair de tous les services pour vous présenter les collègues : vous aurez la joie d’apprendre et d’oublier dans la seconde des dizaines de prénoms et de postes. Vous visiterez les locaux et vous prendrez possession de votre bureau. Avec un peu de chance vous aurez un ordinateur déjà prêt.

Vous serez reçus par la plus haute hiérarchie locale. Il peut s’agir d’un commissaire divisionnaire par exemple. Là, restez naturels, mais plus solennels…préférez « bonjour Monsieur », employez le vouvoiement.

Pour le reste, tout est possible ! Partir rapidement sur le terrain accompagner un collègue dans un service d’Identité Judiciaire (IJ). Assister à un examen technique pour un laboratoire…ou avoir peu de choses à faire si les collègues sont overbookés et ne peuvent pas immédiatement vous prendre en charge.

Notre conseil dans ce cas : ne vous formalisez pas. Demandez si vous pouvez commencer à étudier des documents de formation ou vous familiariser avec les dossiers qui peuvent être consultés sur le réseau.

VI- Démarches administratives

Rapidement, vous devrez fournir des documents pour constituer votre dossier personnel : informations personnelle, situation familiale etc. Vous fournirez également les documents permettant de recevoir votre paye.

Quelques conseils :

  • vérifiez si votre paye vous sera bien versée le premier mois (il peut y avoir une latence en fonction de votre date d’affectation). Si ce n’est pas le cas, faite une demande d’avance au Bureau des Ressources Humaines (BRH) qui transmettra au service des payes.
  • Le cas échéant, vérifiez que votre reprise d’ancienneté va être prise en compte correctement. Si vous avez travaillé dans le privé, la moitié de votre ancienneté sera calculée pour vous classer dans la grille. Si vous étiez fonctionnaire, vous serez classé dans la grille de rémunération en fonction de votre indice.

Les règles de reprise de carrière se trouvent sur légifrance : https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000021262538/2022-08-05

  • Renseignez-vous auprès du BRH pour savoir si vous avez droit à une indemnité de déménagement, et si oui, demandez le dossier.
  • Il faut également obtenir le document d’autorisation de conduite les véhicules de service.

Notre conseil : si vous naviguez entre deux domiciles éloignés pendant cette période : demandez par téléphone la liste des documents qui vous seront demandés afin de tout avoir rapidement sur place.

VII- Dotation vestimentaires et carte professionnelle

Assez rapidement, vous irez faire prendre vos mensurations afin de recevoir votre dotation initiale : quelques effets vestimentaires, votre gilet pare-balle etc. Les agent de la PTS n’ont pas d’arme à feu. Une dotation d’aérosols lacrymogènes est en train d’être mise en place. Suivre une formation est nécessaire avant d’être habilité à l’utiliser.

Vous devrez ensuite vous faire prendre en photo pour que votre carte de police soit réalisée. Elle vous servira à prouver votre qualité de policier scientifique, mais est aussi indispensable pour accéder à certains fichiers de police ou applications-métier (il s’agit d’une carte à puce).

Petite information-cadeau pour ne pas avoir l’air bête : la carte de police est parfois appelée « carte de réquiz’» ou « carte de pêche ». Ne demandez pas s’il y a du poisson dans la rivière du coin…

Et ensuite ? Comment se déroule les formations d’un policier scientifique ? Pour en savoir plus lisez nos articles sur la formation d’adaptation au premier emploi ou encore sur les différents type de formation au cours de votre carrière de policier scientifique.

Un article de TQ pour © www.police-scientifique.com