Quel est le salaire d’un technicien de police scientifique ?

0
4921

analyse de preuvesVous êtes intéressé par le métier de technicien de Police technique et Scientifique (niveau bac) Quel sera le montant sur votre fiche de salaire à la fin du mois ? Votre salaire va-t-il évoluer au fil des ans ? Y a-t-il un gros écart avec le salaire d’un agent spécialisé de PTS, d’un technicien principal ou d’un ingénieur de police scientifique ? 

Ces questions sont bien légitimes avant de tenter le concours pour rejoindre un laboratoire de police scientifique ou un service d’identité judiciaire de la police nationale.

Nous allons, dans cet article, détailler les montants bruts et les primes que peuvent recevoir les techniciens de PTS sur leurs fiches de salaire et leur évolution au fil des ans. 

Si vous souhaitez uniquement connaître les montants par corps de métier : consultez le tableau des salaires des personnels de police scientifique de la police nationale.

Quel est le salaire moyen d’un Technicien de Police Technique et Scientifique (TPTS) ?

Le salaire d’un TPTS varie entre environ 2120€ en début de carrière en province et peut monter jusqu’à 2800€ en fin de carrière à Paris ou en île de France. Les salaires sont en effet plus importants à Paris.

Le salaire dépend du grade et du poste ou du niveau de responsabilité de l’agent. 

Un changement de grade permet ainsi à l’agent de changer de grille indiciaire et de récupérer des points d’indices supplémentaires en fin de carrière. En effet, pour un technicien la grille des salaires est plafonnée à l’indice majoré de 498 alors que pour un technicien en chef l’indice majoré maximal sera plafonné à 582.

Les salaires en fonction du poste ou niveau de responsabilité

Le salaire d’un technicien de police scientifique est composé : 

  • d’un traitement brut qui dépend de votre échelon ou point d’indice. Votre échelon ou point d’indice augmente avec l’ancienneté. Dans le grade de technicien, il y a 13 échelons et le point d’indice varie entre 339 et 498. Au vu de la valeur du point d’indice, le traitement varie donc de 1588 à 2533€.
  • d’un supplément familial de traitement (SFT) dont les montants varient entre 2,29€ (un enfant), 75,99€ (deux enfants), 189,45€ (trois enfants) et 135,22€ par enfant supplémentaire
  • d’une indemnité de police technique et scientifique = l’IPTS. Un policier scientifique a un niveau d’IPTS qui dépend de son poste (responsabilités ou non, expertise dans un domaine…). Il existe trois niveaux. Un chef d’un service de petite taille sera ainsi de niveau 2 alors qu’un responsable encadrant une dizaine de fonctionnaires sera de niveau 3.
  • d’une indemnité de sujétion spécifique de PTS = l’ISSPTS. Cette prime d’un montant de 200€ est versée chaque mois. Elle entre en partie dans le calcul de la retraite. Le décret déterminant ces montants se trouve ici.
  • d’un complément indemnitaire annuel dont le montant varie en fonction de la manière de servir de l’agent et de son grade. Le chef de service bénéficie d’une enveloppe annuelle et décide du montant octroyé à chaque personne de son groupe. Un technicien de PTS peut par exemple recevoir entre 150€ (mauvais résultats) et 400€ (bons résultats) par an. Voir le décret ici.

Les salaires seront identiques pour les personnels travaillant en laboratoire, dans un service spécialisé (identité judiciaire, informatique) ou dans un commissariat. 

Enfin, les missions des personnels de PTS (ASPTS, techniciens, ingénieurs) peuvent avoir une incidence sur la paie mensuelle. En effet, les astreintes effectuées par les personnels de PTS sont payées 121€ net hebdomadaire.

Le salaire en fonction du lieu d’affectation

Enfin, les salaires pts peuvent varier d’un fonctionnaire à un autre en fonction de son lieu d’affectation (Ile-de-France ou Province) et de son niveau IPTS (1, 2 ou 3). Cette variation est généralement de +/- 100€.

4.5/5 - (15 votes)