Photographie Judiciaire

La photographie forensique (ou photographie judiciaire) est depuis l’origine de la police technique et scientifique un outil indispensable pour l’identification des délinquants ou l’investigation des scènes d’infraction. L’illustration constitue le meilleur moyen de présentation de la preuve matérielle car “une image vaut mieux que mille mots”.

Les photographies de scène de crime sont le reflet, en 2 dimensions, de plusieurs parties de la scène de crime telle qu’elle a été découverte par le technicien à son arrivée. En revanche, elles ne sont pas une reproduction complète de la scène mais une sélection intentionnelle du photographe. Il y a donc une part de subjectivité dans les clichés.

Photographie judiciaire www.police-scientifique.com

Les photographies permettent de fixer l’état des lieux et de positionner les traces et indices dans l’espace. Elles pourront être utilisées par les enquêteurs ou magistrats au cours de leur travail d’enquête, au cours de leurs auditions ou même présentées dans un tribunal dans la phase de jugement. Elles peuvent servir à effectuer des démonstrations, des identifications ou des mesures de la scène.

Il existe un certain nombre de risques inhérents à la photographie judiciaire. Les images produites peuvent donner de mauvaises impressions sur les distances, se focaliser sur des détails sans importance et en oublier d’autres ou encore donner une mauvaise reproduction des couleurs et des reliefs (balance des blancs, angle de vue, ombres portées). L’usage du numérique rajoute les risques de modification ou de falsification des images par les logiciels de traitement. Pour minimiser les risques, des règles propres à la photographie forensique sont adoptées (tests millimétrés, repères, éclairages, traitement numérique).

Après une présentation historique de l’apparition la photographie argentique et numérique, nous nous attacherons à décrire le phénomène de capture des images en décrivant les propriétés de la lumière et le fonctionnement des appareils photographiques. Une partie complète permettra de s’attacher à décrire l’usage du numérique en photographie. Nous découvrirons ensuite les types d’appareils photographiques et les propriétés des objectifs Reflex. Les réglages les plus adaptés à la photographie judiciaire, ceux permettant d’obtenir des images présentant un maximum de neutralité, d’objectivité, de précision et d’exactitude   seront ensuite détaillés et expliqués. Enfin les techniques de photographie au flash seront évoquées.

Lire la suite

NO COMMENTS

Laissez une réponse