Difficulté concours police scientifique

0
3478

La police scientifique est un domaine fascinant qui attire de nombreux candidats chaque année. Cependant, le concours pour devenir un policier scientifique est connu pour être difficile et sélectif. Dans cet article, nous allons examiner objectivement le niveau du concours de la police scientifique.

L’élévation du niveau du concours de la PTS

Avant 2021, les étudiants intéressés par la police scientifique pouvaient passer trois concours pour accéder au métier si convoité de policier scientifique : le concours d’Agent Spécialisé de Police Technique et Scientifique (ASPTS), le concours de technicien de PTS et enfin le concours d’ingénieur de police technique et scientifique.

Le concours d’ASPTS était de niveau 3ème. Les candidats qui passaient ce concours avaient un niveau élevé et il n’était pas rare de voir des ingénieurs ou diplômés bac +5 passer un tel concours. Les qualifications des candidats n’étaient absolument pas en adéquation avec le niveau du concours.

En 2021, le concours d’ASPTS a été remplacé par le concours de technicien de PTS, d’un niveau bac. Le programme de révision est bien plus dense qu’il ne l’était pour agent spécialisé. En revanche, on remarque que le niveau des candidats est resté sensiblement le même. La majorité des candidats possède un profil scientifique avec un niveau d’étude compris entre le bac et un bac+5. Nous avons construit une préparation au concours spécifiquement pour devenir technicien de PTS.

Le programme est donc beaucoup plus dense, mais le niveau des candidats est resté le même. Pour réussir ce nouveau concours, de technicien de PTS, il faut donc impérativement passer beaucoup de temps dans les révisions !

La baisse des recrutements des concours de technicien principal et d’ingénieur

Pour le concours de technicien principal de police technique et scientifique, ouvert par spécialité, le niveau du concours est resté relativement stable les dernières années. Le contenu du concours est assez proche, seule l’épreuve de Français s’est transformée en “étude documentaire”.

En revanche, le nombre de postes proposés a diminué. En 2018 par exemple, le ministère de l’intérieur ouvrait le recrutement pour 77 techniciens principaux. En 2019 et 2020, la police nationale recrutait environ 40 techniciens principaux. En 2021 et 2022, le nombre de places n’était plus que de 25 postes annuels.

Pour le concours d’ingénieur de PTS, le nombre de postes est très variable d’une année sur l’autre et l’on observe aucune tendance à la baisse. Le niveau du concours d’ingénieur reste élevé.

Les taux de réussite restent assez faibles pour ces deux derniers concours (environ 3%). Aussi, il ne faut surtout pas s’arrêter à ces chiffres. Chaque année, le taux d’absentéisme frôle les 40% et le nombre de candidats réellement préparés et motivés reste plutôt faible, comme le font état les derniers rapports du jury.

En conclusion, comme pour tout concours de la fonction publique, il est nécessaire d’effectuer une préparation studieuse pour maximiser ses chances de réussite ! Mais en aucun cas se décourager, car le concours reste abordable pour toute personne motivée et intéressée.

4/5 - (29 votes)