Concours de technicien de police technique et scientifique (TPTS)

0
12414
Concours de technicien de police technique et scientifique (TPTS)

Le recrutement s’effectue par concours interne ou externe. Pour devenir Technicien de PTS, un candidat peut donc passer le concours externe s’il remplit les conditions requises (nationailité, diplôme, âge).

Ou bien commencer par passer un concours dans la fonction publique, puis après 4 ans de services effectifs, passer le concours en interne. Le concours est alors beaucoup plus abordable car il y a beaucoup moins de candidats.

Les personnels de tous les corps de la police nationale (Adjoints de Sécurité, Agents Administratifs, Gardiens de la Paix, Officiers) peuvent ainsi passer le concours interne avec l’ancienneté requise.

Concours de Technicien de Police Scientifique

Lieu du concours de TPTS et lieu d’affectation

Les concours de Technicien de PTS sont organisés par les Secrétariats Généraux de l’Administration du Ministère de l’Intérieur (SGAMI). Le recrutement s’effectue par zones de défense et l’affectation du technicien de PTS peut se faire sur toute la zone concernée.

Ainsi un candidat passant le concours dans le Sud pourra être affecté à Nice ou à Toulouse. Un candidat passant le concours dans le Sud-Ouest pourra être affecté à Bayonne, la Rochelle ou encore à Niort.

La liste des postes ouverts au concours est souvent inconnue par le candidat au moment de passer le concours. Le candidat qui finit premier au concours aura le choix entre tous les postes ouverts. Le candidat qui finit dernier parmi les lauréats, n’aura qu’un choix de poste.

Si un lauréat refuse le(s) poste(s) proposé(s), il ne bénéficie plus de la réussite au concours et devra le repasser. Si des lauréats de la liste principale refusent le poste, des personnes retenues sur liste complémentaire peuvent être recrutées. Retrouvez notre préparation au concours de technicien PTS afin de favoriser vos chances de réussite.

Contenu du concours de technicien PTS

Le concours se déroule en deux parties : l’épreuve d’admissibilité puis l’épreuve d’admission.

L’épreuve d’admissibilité est constituée d’une épreuve de sciences d’une durée de 2h, d’une épreuve de Français d’une durée de 2h30 et de tests psychotechniques. Cela reste assez similaire à l’ancien concours d’ASPTS mais en revanche, le niveau sera très différent puisque le niveau bac est exigé. Le nouveau programme en vigueur fait appel à des notions de seconde, première et terminale en mathématiques , biologie et chimie.

L’épreuve d’admission se compose d’une épreuve obligatoire, un oral face à un jury d’une durée de 25min et d’une épreuve facultative de langue d’une durée de 15 minutes.

Dates du concours de technicien PTS en 2022-2023

Les dates du concours de technicien de police scientifique ne sont pas encore connues. Pour  en savoir plus consultez notre article évoquant les dates de concours de la police scientifique. Pour être informé de l’ouverture du concours suivez-nous sur notre page Facebook ou notre compte Twitter.

Concours de technicien de police technique et scientifique (TPTS) interne ou externe ?

Les épreuves sont les mêmes mais les coefficients des épreuves changent. Aussi les conditions d’accès sont différentes. Retrouver dans les onglets ci-dessous le détail des deux concours :

Les candidats peuvent  présenter ce concours autant de fois qu’ils le souhaitent…

Conditions

  • avoir 18 ans au moins ;
  • être de nationalité française ;
  • être en règle avec la journée défense et citoyenneté ;
  • avoir un casier judiciaire vierge ;
  • être titulaire d’un diplome de niveau IV (Baccalauréat ou équivalent) ; Supression de condition de diplôme pour les pères ou mères de 3 enfants ou alors pour sportifs de haut niveau
  • être titulaire du permis B

Epreuves et coefficients

A. – Les épreuves d’admissibilité

Epreuve no 1 : Français (durée : 2h30 ; coefficient 2).

Etude d’un texte de portée générale permettant de vérifier, à l’aide de questions, la capacité du candidat à repérer et à analyser les informations contenues dans le texte. Le candidat doit, après avoir répondu aux questions, produire un écrit sous forme de composition sur un sujet en rapport avec la problématique soulevée dans le texte support

Epreuve no 2 : Sciences (durée : 2h ; coefficient 3)

Question(s) à choix multiple et/ou question(s) à réponse courte et/ou résolution de problèmes sur un programme à caractère scientifique comprenant les mathématiques, la biologie/sciences et vie de la Terre et la chimie. Le programme de ces matières est publié en annexe.

Lors de la phase d’admissibilité, les candidats sont soumis à des tests psychotechniques destinés à évaluer la compatibilité de leur profil psychologique avec les missions de la police technique et scientifique (durée : 2 heures). Ces tests ne sont pas notés.

B. – L’épreuve d’admission

Un entretien, qui débute par une présentation du candidat, permettant aux membres du jury d’apprécier ses compétences, ses capacités et ses motivations à exercer les fonctions sur lesquelles il postule (durée : vingt cinq minutes, dont cinq minutes de présentation ; coefficient 5).

Le jury dispose comme aide à la décision des résultats des tests psychotechniques et du curriculum vitae détaillé, remis préalablement par le candidat au service organisateur du concours.

C. – L’épreuve facultative de langue

Les candidats peuvent subir, lors de la phase d’admission et sur demande formulée lors de leur inscription au concours, une épreuve facultative consistant en une discussion dans une langue étrangère (durée : quinze minutes ; coefficient 1).

Les langues au choix du candidat sont l’allemand, l’anglais, l’espagnol et l’italien. Le candidat indique son choix dans sa demande d’inscription au concours et ne peut en changer au-delà de la date de clôture des inscriptions. Seuls sont pris en compte au moment de l’admission les points supérieurs à la moyenne de 10 sur 20.

Concours interne

  • Ouvert aux fonctionnaires et agents de l’Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent, y compris ceux visés à l’article 2 de la loi n° 86-33 du 9 janvier 1986 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière, aux militaires ainsi qu’aux agents en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale à la date de clôture des inscriptions, comptant au moins quatre ans de services publics au 1er janvier de l’année au titre de laquelle le concours est organisé.
  • Également ouvert aux candidats justifiant de quatre ans de services auprès d’une administration, un organisme ou un établissement mentionnés au troisième alinéa du 2° de l’article 19 de la loi du 11 janvier 1984 susvisée, dans les conditions fixées par cet alinéa

Epreuves et coefficients

A. – Les épreuves d’admissibilité

Epreuve no 1 : Français (durée : 2h30 ; coefficient 3).

Etude d’un texte de portée générale permettant de vérifier, à l’aide de questions, la capacité du candidat à repérer et à analyser les informations contenues dans le texte. Le candidat doit, après avoir répondu aux questions, produire un écrit sous forme de composition sur un sujet en rapport avec la problématique soulevée dans le texte support

Epreuve no 2 : Sciences (durée : 2h ; coefficient 2)

Question(s) à choix multiple et/ou question(s) à réponse courte et/ou résolution de problèmes sur un programme à caractère scientifique comprenant les mathématiques, la biologie/sciences et vie de la Terre et la chimie. Le programme de ces matières est publié en annexe.

Lors de la phase d’admissibilité, les candidats sont soumis à des tests psychotechniques destinés à évaluer la compatibilité de leur profil psychologique avec les missions de la police technique et scientifique (durée : 2 heures). Ces tests ne sont pas notés.

B. – L’épreuve d’admission

Un entretien avec le jury, qui débute par une présentation du candidat, permettant d’apprécier les acquis de son expérience professionnelle, ses compétences, ses capacités et ses motivations à exercer l’emploi sur lequel il postule (durée : vingt-cinq minutes, dont cinq minutes de présentation ; coefficient 5)

Pour conduire cet entretien, le jury dispose :
– des résultats des tests psychotechniques passés par le candidat au moment de l’admissibilité, interprétés par un psychologue dont la présence est obligatoire durant l’épreuve d’entretien ;
– du curriculum vitae détaillé, remis préalablement par le candidat au service organisateur du concours à l’attention des membres du jury. Ce curriculum vitae devra comporter les études et formations effectuées, les affectations et postes occupés ainsi que les compétences acquises lors du parcours scolaire, extrascolaire ou professionnel.

C. – L’épreuve facultative de langue

Les candidats peuvent subir, lors de la phase d’admission et sur demande formulée lors de leur inscription au concours, une épreuve facultative consistant en une discussion dans une langue étrangère (durée : quinze minutes ; coefficient 1).

Les langues au choix du candidat sont l’allemand, l’anglais, l’espagnol et l’italien. Le candidat indique son choix dans sa demande d’inscription au concours et ne peut en changer au-delà de la date de clôture des inscriptions. Seuls sont pris en compte au moment de l’admission les points supérieurs à la moyenne de 10 sur 20.

Les annales n’ont pas encore été publiées par les différents SGAMI qui organisent le concours.

Préparation au concours de technicien de police scientifique

Pour vous aider à réussir le concours de technicien de PTS, nous avons aussi développé une nouvelle préparation encadrée par des professeurs de sciences et professionnels de la police scientifique.

Retrouvez ci-dessous une courte vidéo de présentation de la préparation :

Focus sur l’épreuve orale du concours de technicien PTS

Le jury est composé de six à huit personnes. Le candidat doit se présenter en cinq minutes. Le masque est obligatoire depuis l’épidémie de COVID. Il se trouve assis ou debout devant le jury et peut parfois disposer d’un tableau et de feutres. Le jury pose ensuite de nombreuses questions au candidat pour évaluer ses connaissances, ses capacités de réflexion, connaître ses motivations, connaître son parcours professionnel et parfois le déstabiliser. Un psychologue présent dans le jury peut poser des question en fonction des résultats des tests psychotechniques des candidats.

Le jury pose des questions sur l’organisation de la police scientifique, sur la procédure pénale, sur l’organisation d’un laboratoire, sur des découvertes scientifiques….

Autres renseignements

Tous les détails sont disponibles dans l’arrêté officiel du 26 juin 2020. Pour obtenir d’autres renseignements n’hésitez pas à contacter le SGAMI de votre ressort.

Les inscriptions se feront via le site devenirpolicier.fr