Formation d’adaptation au métier de technicien de police scientifique

0
1490
forensic investigator documenting evidence with camera at crime scene

La formation d’adaptation au premier emploi est celle dispensée après réussite au concours de technicien de police technique et scientifique. Pour suivre une formation permettant de préparer et réussir ce concours, rendez-vous sur notre page dédiée.

Les lauréats du concours choisissent leur affectation parmi les postes proposés en fonction de leur classement au concours. Une fois affecté, ils commencent à découvrir leur environnement de travail : un commissariat, un hôtel de police ou un laboratoire de police scientifique. Mais assez rapidement, les nouveaux techniciens de police scientifique vont découvrir la police nationale et leur métier via une première formation d’adaptation au premier emploi.

La formation des techniciens de police scientifique lauréats du concours

Les contours de la formation d’adaptation au premier emploi reçue par les TPTS ont été cadrés par l’arrêté du 20 juin 2022.

Cette formation a pour but d’acquérir et de développer les compétences nécessaires et attendues pour exercer les missions de la police technique et scientifique : prélever, analyser et comparer. Celle-ci revêt un caractère obligatoire.

Contenu de la formation

La formation d’adaptation au premier emploi comprend :

– Un stage en immersion de deux semaines ayant pour objectif la découverte des différents services de police et des partenaires institutionnels ;

– Un tronc commun d’une durée variable selon le grade (6 semaines pour le premier grade de technicien de police technique et scientifique)

– Un socle opérationnel, composé d’un ou plusieurs modules métier qui se déroulent au centre national de formation de police scientifique à Ecully ou en région, et dont la durée est variable selon le parcours professionnel de l’agent.

Date de la formation

La formation d’adaptation au premier emploi doit se dérouler au plus près de la date d’affectation du stagiaire. Elle doit être dispensée au plus tard dans l’année suivant le recrutement.

Le parcours de formation de premier emploi des TPTS

Le stage en immersion

Les TPTS effectuent un premier stage en immersion dispensé en services opérationnels dans la région d’affectation. Celui-ci a pour objectifs :

– La découverte d’un commissariat de police afin d’acquérir une vue exhaustive des missions et notamment l’accueil, la prise de plaintes, le service d’identité judiciaire, le service de voie publique ainsi que les tâches d’un officier de police judiciaire ;

– La découverte des partenaires institutionnels : les sapeurs-pompiers, les services de secours, la justice, l’institut médico-légal, la gendarmerie nationale, les douanes.

Ce stage revêt un caractère pédagogique et obligatoire pour le stagiaire issu d’un concours externe et pour le stagiaire nommé au choix ou issu d’un concours interne et affecté dans une ville ou une structure différente. Le programme de stage est établi par le service d’affectation du stagiaire.

Le tronc commun

Le tronc commun, organisé et géré par le directeur central du recrutement et de la formation de la police nationale a pour objectif d’appréhender les missions de la filière scientifique au sein de la police nationale.

Il comporte quatre modules effectués en distanciel et/ou présentiel. Les agents nommés dans le grade de technicien principal suivent en outre un cinquième module (management).

A la fin de cette séquence, une évaluation est réalisée sous forme de questions à choix multiples ou à réponses courtes afin d’apprécier le degré d’atteinte des objectifs de la formation et de mesurer, pour chaque stagiaire, les connaissances globales et techniques acquises et indispensables à l’exercice de leur premier emploi.

Les techniciens du premier grade nommés dans le grade de technicien principal et ayant suivi la formation d’adaptation au premier emploi à compter de l’année 2022 seront astreints à suivre le cinquième module (management) du tronc commun.

 

Le ou les modules métier

Le socle opérationnel en criminalistique, dont le programme est de la compétence du service national de police scientifique, concerne plusieurs thématiques, d’une durée variable en fonction de l’affectation :

– Dactyloscopie ;

– Gestion de scènes délictuelles ou criminelles ;

– Révélations physico-chimiques ;

– Criminalistique numérique ;

– Criminalistique analytique.

Ces formations initiales sont organisées par module selon les modalités pédagogiques en présentiel et en e-formation.

Ces modules métier donnent lieu à l’obtention d’habilitations avec prévision d’un rattrapage pour les agents qui n’auraient pas obtenu leurs habilitations. Les techniciens et les techniciens principaux de police technique et scientifique ne pourront exercer leurs missions que lorsqu’ils disposeront des habilitations idoines. Ils ne seront formés qu’aux techniques correspondant au domaine de compétences de leur service d’affectation.