Thomas Q. – Technicien en chef de PTS

0
345

          A 42 ans, la police technique et scientifique est ma seconde carrière. En effet, j’étais précédemment professeur certifié de SVT. Après quelques années, j’ai découvert le domaine de la PTS à l’occasion d’un travail avec les élèves. C’est un métier qui n’est pas très connu, et je ne l’avais jamais envisagé car je pensais qu’il aurait fallu que je suive un cursus bien particulier pour y travailler.

A force de me renseigner, j’ai compris que ce n’était pas le cas, et j’ai décidé de passer le concours d’ASPTS en 2009.

J’ai choisi mon poste dans le “groupe opérationnel” d’un Service Régional d’Identité Judiciaire (SRIJ). J’assurais les interventions sur les scènes d’infractions la journée, mais aussi la nuit pendant les astreintes. Je réalisais également des révélations de traces papillaires au laboratoire du service sur des objets placés sous scellés.

Après 4 ans à apprendre le métier, j’ai décidé de passer le concours de technicien de PTS (l’équivalent actuel de Technicien Principal de PTS) afin d’avoir des responsabilités supplémentaires.

J’ai alors choisi un poste dans un autre SRIJ, en tant que chef du FAED (Fichier Automatisé des Empreintes Digitales). J’ai la chance de pouvoir traiter les traces papillaires pour identifier des individus, tout en continuant à assurer des interventions sur le terrain et des astreintes.

Je suis ravi que Benoît m’ait proposé de collaborer avec l’équipe du site police-scientifique.com, car j’apprécie beaucoup d’apporter ma contribution non seulement au site, mais aussi à la préparation au concours de TPTS. Rencontrer les étudiants et les accompagner dans leur préparation, puis les voir réussir le concours est très enrichissant, surtout quand certains deviennent des collègues proches!

Thomas Q.

5/5 - (1 vote)