L’arrivée de la cocaïne en Europe et la naissance de Coca-Cola

L’ Histoire de la cocaïne :

Indien machant feuille de coca cocaineLa cocaïne est un alcaloïde extrait de la feuille de coca. Sa culture n’est pas récente puisque les Incas en consommaient, il y a plus de 700 ans. Selon eux, cette plante était créée par le Dieu Soleil pour étancher la soif, couper la faim et faire oublier la fatigue.

La consommation de feuille de coca a acquis un caractère mythique, magique, mais aussi religieux. Ce sont les classes dirigeantes et religieuses qui avaient le privilège de la consommer, sauf lors de certaines fêtes où le peuple pouvait en profiter. C’est grâce à la conquête espagnole (Pizarro en 1531) que sa consommation a pu être étendue à toute la population. La consommation de feuille de coca voit alors un enjeu économique important puisqu’elle permet le doublement du temps de travail des indiens dans les mines et devient même leur rémunération. En plus de ses effets stimulants et coupe faim, elle apporte du fer, des vitamines A, B2, calcium, phosphore et des protéines !

La première interdiction sur le continent américain est apparue par le Concile de Lima en 1584, qui qualifia cette substance de satanique. Cependant l’église qui prélevait un impôt sur le commerce des feuilles de coca, n’a pas jugé nécessaire d’appliquer cette interdiction. 

L’arrivée de la Cocaïne en Europe : 

Niemann Albert cocaine introduction trafic Europe En 1859, intrigué par les échos outre-Atlantique concernant les vertus « magiques » des feuilles de coca, le chimiste allemand Friedrich Wöhler confia l’analyse de ces feuilles à un de ses élèves autrichiens, Albert Niemann. Dès l’année suivante, Niemann isole le principe actif des feuilles de coca et décrit alors l’action anesthésique de cette substance.

C’est à partir de cette découverte que la cocaïne est utilisée dans le traitement des maladies respiratoires. Il existe d’ailleurs encore de nos jours de nombreux médicaments antitussifs et analgésiques à base de dérivés de cocaïne comme la codéine par exemple.

Sur les recommandations de Sigmund Freud, l’ophtalmologue Carl Koller, et le physiologiste Leopold Königstein, pratiquaient avec succès la première anesthésie locale en chirurgie humaine grâce à l’application locale de cocaïne. Ils présentaient d’ailleurs leurs travaux à la Société des médecins de Vienne, le 17 octobre 1884 dans un contexte où l’anesthésie locale était alors inconnue, la cocaïne étant présentée comme « miraculeuse ».

C’est donc grâce aux recherches de Niemann que l’on isole pour la première fois le principe actif de cette plante en Europe. Cependant, ce n’est que trois ans plus tard, que sa consommation en Europe va exploser. 

Vin Mariani corse Cocaïne Coca-ColaEn 1863, un chimiste Corse, Angelo Mariani dépose des brevets relatifs à des substances à base de cocaïne dont un très célèbre vin portant son nom. Le vin Mariani contenait du vin de Bordeaux et des extraits de feuilles de coca (environ 6 et 7mg de cocaïne). L’officine d’Angelo Mariani située sur le boulevard Haussmann à Paris, proposait de nombreux dérivés à base de feuilles de coca : pastilles, infusions, vins, élixirs, et toniques. Son association avec le médecin Charles Fauvel, lui a permit de vanter les nombreuses vertus thérapeutiques de son vin et de le faire ainsi breveter.

De nombreuses personnes de la classe bourgeoise des Arts, de la littérature et de la politique soutenaient et vantaient les mérites du vin Mariani, comme le fondateur de General Electric, Thomas Edison, les écrivains Jules Verne et Émile Zola, le prince de Galles, Monseigneur Louis Duchesne et même le Pape Léon XIII, qui ne quittait plus sa fiole.

 

« Cher Monsieur, J’ai reçu un tel secours de votre vin au moment de mes dernières couches que je vous conjure de m’en faire envoyer d’urgence une nouvelle caisse. »

Léon Bloy (romancier) 1898

« J’ai à vous adresser mille remerciements, cher Monsieur Mariani, pour ce vin de jeunesse qui fait de la vie, conserve la force à ceux qui la dépensent et la rend à ceux qui ne l’ont plus. »

Émile Zola (écrivain) 1895

 

La naissance de Coca-Cola : 

Asa Candler Coca-Cola CocaïneEn 1886, un pharmacien d’Atlanta, aux Etats-Unis, John S. Pemberton, s’inspire du vin de Mariani pour produire une boisson stimulante à base de coca, de noix de cola et de soda. Il crée alors le Coca-Cola.

Un an plus tard, l’homme d’affaire américain Asa Griggs Candler rachète la marque et la formule du Coca-Cola à John Pemberton pour la somme de 2300 dollars et fonde The Coca-Cola Compagny en 1892.

Ce n’est qu’en 1902, que l’on découvre la dangerosité des feuilles de coca et quede nombreuses voix se lèvent contre cette substance considérée dès lors comme un sérieux problème de santé à cause des cas de cocaïnomanie. Ce n’est donc qu’en 1902 que la cocaïne est remplacé par de la caféine dans les boissons de Coca-Cola et en 1910 que la production de Vin Mariani cessa.

Copyright : www.police-scientifique.com