Fan des «Experts», elle laisse de l’ADN pour coincer son violeur

ENQUÊTE | Une jeune américaine de 18 ans a intentionnellement laissé des cheveux et de la salive dans la voiture de son violeur. Fan des «Experts», elle savait que l’ADN était une preuve irréfutable.

Un soldat de l’armée américaine a été condamné à 11 ans de prison, hier, pour le viol de trois adolescentes, et tentatives d’abus sur 2 autres jeunes filles. L’homme a été identifié grâce à sa dernière victime. Fan des «Experts», cette étudiante de 18 ans a réussi à le piéger.

Episodes après épisodes, la jeune femme apprend, grâce aux enquêtes des «Experts», l’importance de l’ADN comme preuve irréfutable. Séquestrée dans la voiture de son agresseur, l’étudiante s’arrache des cheveux, et les dissimule, afin de laisser des traces de son passage. Selon le Daily Mail, elle crache ensuite sur la banquette, une fois encore pour être sûre que les enquêteurs puissent prouver sa
présence. Finalement, elle dessine un plan de l’endroit où elle a été enlevée, pour aider les policiers à retrouver son agresseur.

Aujourd’hui âgée de 20 ans, cette jeune femme a raconté à la justice comment elle a voulu aider à coincer le violeur. «J’ai pensé que s’il venait à me relâcher, ou si les choses venaient à s’empirer pour moi, il allait forcément y avoir une enquête, et j’avais envie d’aider.» a-t-elle expliqué.

Et quand on lui demande pourquoi elle a laissé ses cheveux et sa salive, c’est tout naturellement qu’elle a répondu: «Ça peut paraître idiot, mais j’ai toujours été fan desExperts. J’ai vu tellement d’épisodes que je sais quoi faire, et comment fonctionnent les choses.»

Photographie : © DR | L’équipe des Experts de Las Vegas
Source : www.tdg.ch