Loin des experts des séries américaines, le travail des policiers scientifiques est souvent peu glamour dans la réalité. Des scènes de crimes morbides, du travail parfois redondant, des analyses longues et pointilleuses, il n’en reste pas moins que nos “experts” français sont en grande majorité passionnés par leur travail et par la criminalistique. Pour expliquer leur quotidien, certains d’entres eux ont accepter de répondre à nos questions.

ASPTS

Pour découvrir le travail d’un ASPTS au quotidien, lire le témoignage d’Elisabeth Agent Spécialisé de Police Technique et Scientifique dans un Service Local de Police Technique (SLPT).

Pour le métier d’ASPTS en Service Régional d’Identité Judiciaire (SRIJ), consulter l’interview de Céline dans la police nationale depuis deux ans.

Le concours d’ASPTS est parfois rude car on dénombre peu de places pour beaucoup de candidats. Découvrez le témoignage de Floriane, qui vient de réussir le concours d’ASPTS 2013.

Techniciens de police scientifique

Pour mieux comprendre le travail d’un technicien de police technique et scientifique en identité judiciaire, consulter les témoignages de Lionel et Stéphane techniciens de police technique et scientifique, tous les deux responsables d’un Service Local de Police Technique (SLPT).

Entretien avec Marie technicienne de police technique et scientifique, chargée de l’exploitation vidéo dans un Service Régional de l’Informatique et des Traces Technologiques (SRITT).

Entretien avec Mélanie (27 ans) qui travaille en section biologie d’un laboratoire de police depuis 7 ans

TIC de proximité

TIC de proximité

L’interview de Dominique qui exerce la spécialité de Technicien en Identification Criminelle de Proximité (TICP) au sein de la gendarmerie. Dominique est avant tout enquêteur spécialisé dans l’immigration et le travail irrégulier.