Témoignage d’un TIC de proximité

Témoignage d’un TIC de proximité

Depuis combien de temps possédez-vous la spécificité de TIC de proximité ?
Cela fait maintenant 3 ans

Avez-vous passé des stages de spécialisation au sein de la Gendarmerie Nationale ?
Pas dans ce domaine, mais je suis aussi référent sur le travail illégal et enquêteur immigration irrégulière.

TIC gendarmerie Police ScientifiqueEn quoi consiste votre travail au quotidien, utilisez-vous souvent votre spécialité de TIC ?
Cette spécialité est utilisée assez souvent dans le cadre de recherche de traces latentes tant sur des petites affaires que sur des affaires plus importantes.

Quelle est la partie de votre travail que vous préférez ?
Chercher le plus petit élément visible ou non, qui permettra d’élucider une affaire.

Quels sont les plus grands inconvénients de votre métier ?
Le fait d’être un généraliste dans le travail de gendarme de brigade.

Quels sont les types de dossier que vous gérez (criminel, délictuel) ?
Le plus souvent se sont des dossiers délictuels, mais il arrive de seconder les TIC dans le cadre d’affaires criminelles.

Quelle est la plus grosse partie de votre travail ?
Tous types d’enquêtes allant de la simple dégradation au viol.

Êtes-vous informé de l’aboutissement de vos dossiers ?
Dès lors qu’une trace, tant ADN que digitale est identifiée nous en avons connaissance et nous en informons l’enquêteur.

Quel matériel utilisez-vous sur le terrain ?
Poudre noir et blanche traditionnelles, poudre magnétique (très pratique), écouvillons, pinces, et autres matériels de prélèvements. Le matériel plus spécifique est détenu par les TIC au sein de la BDRIJ.

Aimeriez-vous intégrer une BDRIJ en tant que TIC ?
J’étais candidat fut un temps, il est vrai que le métier de TIC est très intéressant.

Pouvez-vous donner un exemple d’une belle affaire que vous avez traité ?
L’intérieur d’une maison a été totalement vandalisée, plus de 30 000 euros de préjudice. Une trace digitale découverte sur un paquet de gâteau laissé sur place et plusieurs mégots analysés. Les deux traces ont permis de découvrir les auteurs mineurs.

Comment voyez-vous votre avenir et celui de la PTS au sein de votre métier ?
Je pense que cette spécificité tend à progresser dans le futur. Elle permet déjà de freiner la délinquance de masse.