Passer le concours ASPTS

Retrouvez dans cet article, les réponses aux questions que se posent un grand nombre de candidats au concours d’ASPTS.

Où passer le concours ASPTS ?

Le concours est déconcerté, le candidat est libre de passer le concours dans un des SGAMI (anciennement appelés les SGAP) de son choix.

Peut-on passer le concours dans plusieurs SGAMI ?

Oui, du moment que les dates choisies ne sont pas les mêmes. Le candidat qui décide de s’inscrire dans plusieurs régions doit bien contrôler les dates des écrits et des oraux. Il peut très bien passer un écrit à Lille puis le lendemain à Marseille !

 

Est-ce avantageux de passer le concours dans plusieurs SGAMI ?

Le fait de passer le concours dans plusieurs SGAMI augmente les chances de réussite.

Mais attention, il faut bien sûr se préparer psychologiquement à réussir le concours dans une autre région que celle que l’on affectionne… Et donc se préparer à déménager, parfois à l’autre bout de la France.

De plus, les dates d’affectations sont parfois différentes. Si le candidat réussit le concours dans plusieurs SGAMI, il peut se retrouver face à un choix difficile. Il peut ainsi se voir affecter à Marseille en septembre alors qu’il n’a pas encore passé son oral à Rennes par exemple. S’il refuse le poste de Marseille, en pensant qu’il validera Rennes, cela peut être dangereux et jouer en sa défaveur pour l’oral de Rennes.

Quand ont lieu les concours ASPTS ?

Depuis plus de dix ans, il y a un concours d’Agent Spécialisé de Police Technique et Scientifique chaque année. Généralement, les concours se déroulent entre mars et novembre dans l’ordre suivant :
– entre janvier et mars, un arrêté d’ouverture de concours est publié au journal officiel.
– dans les jours et les semaines qui suivent les candidats peuvent s’inscrire (ils disposent de 4 à 6 semaines pour le faire) dans les différents SGAMI. Il ne sert à rien de chercher à s’inscrire avant l’arrêté d’ouverture, ce n’est pas possible !
– quelques semaines plus tard, le nombre de postes ouverts au concours est fixé par arrêté
– entre mars et juin les candidats doivent passer l’écrit et entre juin et novembre les oraux. Les dates varient en fonction des SGAMI et des années.

Quel site faut-il consulter pour obtenir les dates et les résultats des concours ?

Le site officiel de la police Nationale section concours et sélection puis ASPTS. Notre site diffuse aussi les dates chaque année sur la page concours ASPTS et sur notre page facebook.

Faut-il avoir le diplôme requis le jour du concours ou le jour de l’inscription ?

Le diplôme est exigé le jour où le candidat passe le concours.

Combien y a t-il de postes chaque année ?

On compte environ une centaine de postes chaque année, dont la moitié sont des postes réservés au concours externe et l’autre moitié au concours interne.

Quel est le taux de réussite moyen ?

Cela est très variable chaque année en fonction du nombre de postes et du nombre de candidats. Cela dépend beaucoup du type de concours passé, interne ou externe et du SGAMI choisi.

En externe, en 2017, on estime que le taux de réussite moyen pour le concours ASPTS varie entre 1 et 3 %. En interne, le taux de réussite est plus important mais ne va pas dépasser 5 à 10%. Pour information, une fois admissible à l’oral, en externe, le taux de réussite des admissibles varie de 10 à 30%.

Comment se préparer au concours ?

Il existe de nombreuses façon de se préparer et chacun aura sa préférence. Il est indispensable de travailler sur les annales et de se procurer des ouvrages indispensables tels le Que-sais-je ou un livre entièrement dédié au concours ASPTS avec des cours et des corrigés.

Pour les plus motivés et ceux qui font de ce concours une priorité, nous avons mis en place une préparation complète pour ce concours. En 2017, notre offre de préparation nous a permis de constater un taux de réussite global (écrit + oral) de 45% de nos adhérents. Pour information, tous nos inscrits qui ont réussi l’écrit ont aussi réussi l’oral (Oui, tout à fait, vous avez bien lu, nous avons eu un taux de réussite de 100% et nous en sommes fiers). Cela, en grande partie par la qualité de ces personnes, mais sans doute aussi grâce à l’aide apportée.

Combien de fois peut-on passer le concours ?

Il n’y a pas de limites. Bien sûr, il y a le risque de se décourager si on ne le réussit pas rapidement d’où l’intérêt de tout donner sur la première ou les deux premières années.