Travailler dans les services spécialisés

Dans les services spécialisés (FAED, SCIJ, UAG, SRIJ, SRITT)

Dans les services spécialisés suivants, la très grande majorité des fonctionnaires sont des ASPTS et des Techniciens (il existe quelques Ingénieurs à l’UAG et un Ingénieur en SRIJ).

A l’UAG : Le travail est très redondant et cloisonné surtout pour les ASPTS. Ceux-ci s’occupent principalement de la saisie informatique et de la réception des dossiers. Les techniciens et les ingénieurs ont plus de responsabilité mais le travail peut s’avérer répétitif.

Au FAED : Le travail consiste à réaliser des saisies de traces et de dossiers délictuels et criminels, à traiter des traces relevées et à confectionner des albums identifications. Dans les bases régionales du Fichier Automatisé des Empreintes Digitales (dans les Services Régionaux d’Identité Judiciaire), les ASPTS et les Techniciens de PTS participent aux astreintes et réalisent des interventions sur le terrain avec les mêmes travaux que les personnels scientifiques des SLPT (recherche de traces, plans, photographies, rapports et albums). Un Technicien peut aussi être amené à gérer le personnel, à effectuer des statistiques et à participer à des réunions avec la hiérarchie.

Balistique services spécialisés police scientifiqueA la SDPTS : Le travail va fortement dépendre de la division/du service d’affectation. Les personnels se spécialisent souvent dans un domaine. En effet, les fonctionnaires peuvent être formateurs à la Division des Etudes des Liaisons et de la Formation (DELF), faire des recherches de traces à l’aide de procédés physico-chimiques au SCIJ ou réaliser des examens techniques spécifiques (balistique, documents).

Au SRIJ : Les tâches effectuées sont proches de celles effectuées sur le terrain dans les SLPT. Les ASPTS et Techniciens ont toutefois un rôle plus spécifique et travaillent dans un des trois groupes spécialisés :

  • le groupe intervention (intervention sur des faits délictuels les plus graves),
  • le groupe révélation de traces (révélation des traces papillaires)
  • le groupe FAED.

Dans tous les cas, ils participent au tours d’astreinte et peuvent pendant une semaine intervenir la nuit et les week-end sur appel d’un Officier de Police Judiciaire.

Au SRITT : Le travail des ASPTS et des Techniciens est très spécifique. Ils vont exploiter des vidéos de surveillance, des données de téléphones portables ou des données de mémoires informatiques puis établir des rapports à destinations des services d’enquête.