Livre scènes de crimes : la photographie policière

0
1309

Livre «  scènes de crimes : la photographie policière, témoin de l’enquête judiciaire » par Laurence DRUEZ et Xavier ROUSSEAUX – édition RACINE – 34,95 euros

Mais comment a-t-on pu nous cacher de tels trésors photographiques historiques si longtemps ? Nous ne pouvons que grandement saluer cette initiative d’un panel d’experts, qui ont réussi à remettre en valeur tout un patrimoine photographique issu du travail de la police scientifique d’avant, afin de le rendre accessible au grand public.

Ce travail titanesque autour des archives de la ville de Liège (Belgique) est présenté dans cet ouvrage sous divers angles permettant d’englober tous les domaines de leurs usages d’alors, que ce soit pour les détenus, leurs identifications mais aussi lors du conflit de la deuxième guerre mondiale, lors de reconstitutions de scènes de crimes, d’accidents de voie publique….

Entre archives, documents, photos rares mais aussi d’importants témoignages de professionnels, c’est un ouvrage plus que complet qui nous est proposé.

Il nous est proposé au fil des pages, le fond des archives composé de plus de de 100 000 clichés qui ont été triés et dont certains reproduits ici. Cela nous permet de mieux palper l’atmosphère de l’époque, de découvrir des intérieurs domestiques dès les années 1920, d’être témoin également de périodes difficiles. C’est aussi le travail des juges, des policiers et même des médecins légistes qui est exploré.

Comment ne pas faire le parallèle avec nos archives ? et notamment celles de Paris dont Alphonse BERTILLON (cité dans ce livre au même titre que E. Locard, R. Reiss…) car de nombreuses similitudes nous évoquent notre déménagement historique en 2017 où nous quittions le mythique 36 quai des Orfèvres pour rejoindre le nord de Paris.

Ce fut l’occasion de re-découvrir nos anciens dossiers, dépoussiérer les clichés entreposés dans des cartons défraichis, exhumer des mallettes sans âge, du matériel obsolète et des écrits de collègues …une vraie mission archéologique teintée de nostalgie, mais à la fois de la volonté aussi. Celle de valoriser ce patrimoine, ces témoins des différentes périodes de notre histoire, de notre société (pour ceux qui souhaitent pousser plus loin cette découverte, il est possible de consulter les archives de la Préfecture de Police de Paris et de découvrir le site ciminocorpus.org).

Cet ouvrage est incroyablement bien documenté et témoigne de la méticulosité du travail apporté par tout un panel de spécialistes et de passionnés pour la sauvegarde, la conservation et le partage de cette histoire.

Le livre débute par la genèse de ce projet colossal centré sur ces milliers de clichés photographiques liégeois dont l’usage va prendre une place prépondérante pour la police judiciaire (la police technique et scientifique).

On découvre les grands noms de la police scientifique belges (A.Gillet, E. Stockis, E. Godefroy…) et de leurs interactions avec les figures les plus connues du côté de la Suisse (R. Reiss) et de la France comme E. Locard et bien entendu A. BERTILLON.

Tout y est répertorié, inventorié comme le matériel utilisé et son évolution au fil des années et des besoins, les formations des professionnels, etc…

Par l’objectif photographique des collègues belges, c’est tous les aspects de la société qui sont évoqués à travers les clichés de scènes de crimes, d’accidents, d’autopsies aussi, mais également de la guerre et de la période d’occupation.

On y découvre les grandes affaires policières belges qui ont marqué la société. Les photos en noir et blanc illustrant ces crimes rappellent celles de R. Reiss lorsqu’il avait été exposé à la Bibliothèque des Littératures Policières du 5ème arrondissement de Paris voilà quelques années.

Le public trouvait ces photos grandes comme un mur d’une très belle qualité, la lumière, l’angle de vue, simplement parfait !…jusqu’à ce que ces gens découvrent le cadavre dans un angle du cliché qui gisait là, rappelant que c’était avant tout la fixation de la scène de crime.

Cette volonté de nos homologues belges, de sauver, classer, mettre à disposition ce patrimoine, leur patrimoine est un beau versement au patrimoine mondial de notre histoire commune.

On ne peut qu’adhérer, soutenir et encourager le projet de ces passionnés comme le Commissaire Simon chef de la Police Technique et Scientifique de la Police Judiciaire Fédérale de Liège, les auteurs du livre Laurence Druez et Xavier Rousseaux et tous ceux qui concourent à protéger et partager ce patrimoine. Un livre qui a toute sa place dans nos bibliothèques et qui augure d’autres événements à venir.

Un article de Norbert Fleury pour © www.police-scientifique.com

5/5 - (1 vote)