Ted Bundy – Les fibres au secours

Kimberly Leach disparait le 9 février 1978. Le 7 avril 1978 son corps est retrouvé dans un bois près de la rivière Suwanee en Floride.

Ted Bundy, principal suspect de ce meurtre, se retrouve logiquement inculpé lors du procès qui se déroule du 21 janvier au 7 février 1980.

Six mois plus tôt, Ted Bundy a été reconnu coupable du carnage du « Chi Omega » et condamné à la mort par électrocution.

Les fibres et les trois scènes de crime dans le meurtre de Kimberly Leach

fibres analyse Ted Bundy police scientifique

Dans ce meurtre, les spécialistes de police technique et scientifique doivent traiter trois « scènes de crime » : le lieu de la découverte du corps, le van retrouvé quelques jours après le meurtre de Kimberly Leach et la coccinelle Volkswagen orange dans laquelle est interpellé Ted Bundy.

Sur le lieu de découverte du cadavre, les vêtements de la victime sont retrouvés à proximité du corps. Ils sont prélevés et envoyés au laboratoire de police scientifique du département fédéral de police de Floride (Fédéral Department of Law Enforcement, FDLE).

Dans la Volkswagen orange les enquêteurs découvrent des vêtements qui semblent appartenir à Bundy. Certains de ces vêtements sont prélevés dont une veste sport de couleur bleue et une chemise déchirée de couleur bordeaux.

Bundy les fibresLors de la découverte du van les policiers prennent des mesures conservatoires ce qui permet aux experts du laboratoire de police scientifique de Floride de le passer au peigne fin. Ils découvrent deux traces de chaussures, des cheveux, des fibres, de la terre et des taches de sang sur les tapis de sol à l’arrière du van. Aucune trace papillaire n’est mise en évidence, il semble que l’auteur ait pris soin d’effacer ses traces. Les cheveux et les traces de terre ne permettent pas d’effectuer un lien avec Bundy, la jeune victime ou même le lieu de découverte du corps.
Le sang retrouvé sur les tapis de sol est analysé au FDLE. Il s’agit de sang du groupe B le même groupe sanguin que celui de la victime et qu’environ 15% de la population. Lors du procès, le Dr Richard Stephens, sérologiste au FDLE, indique avoir retrouvé dans ces taches de sang une protéine spécifique aussi présente dans le sang de Kimberly Leach ce qui renforce la probabilité qu’il puisse s’agir du sang de la victime.

Le procès pour le meurtre de Kimberly Leach

Au cours du procès qui débute le 21 janvier 1980, la pertinence des éléments matériels va être débattue.

Le Dr Peter Lipkovic, médecin légiste qui a pratiqué l’autopsie sur Kimberly Leach, explique que la mort est due à des violences au niveau du cou. Il ne parle pas des coups de couteau mais il présente des photographies couleur de la scène de crime ce qui provoque des frissons dans la salle d’audience.

Groupes sanguin - Ted BundyLe Dr Richard Stephens, présente les résultats obtenus sur le sang présent dans le van et sa concordance avec le groupe sanguin de la victime (groupe B). Il expose aussi les découvertes réalisées sur les vêtements de la victime. Dans les dessous retrouvés près du corps de Kimberly Leach, du sperme a été mis en évidence. Le sperme a été analysé et il correspond à celui d’un sécréteur de groupe sanguin O soit le même que celui de Bundy. Dans le jean de la victime des traces de sang de groupe B sont prélevées au niveau des fesses. Stephens explique qu’au vu de la localisation du sperme et du sang, il semble que la victime ait été violée, rhabillée puis de nouveau déshabillée. Mais lors du procès l’élément matériel déterminant est sans nul doute les fibres.

Les fibres

L’analyse des fibres dans les années 1970 est du même type qu’une analyse de cheveux. L’analyse des fibres permet de déterminer uniquement des caractéristiques de classe. Même aujourd’hui, il est impossible de dire avec certitude qu’une fibre de question provient d’une source donnée à moins que la source spécifique soit unique dans le monde.
Mais en travaillant sur la couleur, la taille, la forme, la texture et sur les propriétés physico-chimiques une analyse peut mener à une forte probabilité que des éléments aient été en contact.
echantillon de fibres police scientfiqueLe témoignage de l’expert Mary Lynn Hinson, microanalyste dans le laboratoire du FDLE, est déterminant. D’abord elle explique que deux traces de chaussure ont été découvertes : une dans le van et une sur le pare choc arrière. La trace dans le van pourrait provenir de la paire de tennis de Bundy et la trace sur le pare choc pourrait provenir d’un de ses mocassins. Ensuite, l’expert témoigne avoir examiné les revêtements des sièges du van et les vêtements de la victime retrouvés à proximité du corps. Elle s’est aussi concentrée sur l’analyse des vêtements trouvés dans la Volkswagen orange et ses recherches se sont focalisées sur une veste sport de couleur bleue et une chemise déchirée de couleur bordeaux. En observant minutieusement le revêtement du véhicule, les vêtements de la victime et du suspect, elle a pu prélever de nombreuses fibres textiles.

Vêtements de la victime :

L’analyste témoigne que sur les vêtements de la victime elle trouve quatre types de fibres colorées en polypropylène de même type et de même composition que celles utilisées pour le revêtement du tapis de sol du van. Parmi les quatre types de fibres du van, trois types de fibres sont retrouvés sur le jean, trois sur le sac à main, deux sur le soutien gorge, une sur le tricot et quatre sur les chaussettes.
Des fibres en polyester et en laine, similaires à celles utilisées pour fabriquer la veste bleue de Ted Bundy (et portant la même déformation distincte causée par le traitement thermique du tissu) sont découvertes sur les chaussettes et le jean de Kimberly Leach. Enfin, des fibres en coton et en polyester similaires à celles du tee-shirt déchiré de Ted Bundy sont trouvées sur les chaussettes de la victime.

Dans le van :

Fibres police technique et scientifiqueMary Lynn Hinson témoigne aussi que dans le van, sont retrouvées des fibres bleues et blanches similaires à celles du jean de la victime, des fibres en coton rouge, vertes et jaunes similaires à celles de la couture du sac à main de la victime, des fibres blanches en acrylique similaires à celles des chaussettes de la victime, des fibres en modacryliques similaires à celles la fausse fourrure du col du manteau de la victime, des fibres en nylon similaires à celles du tricot de la victime et enfin des fibres acryliques similaires à celles présentes sur le col roulé de la victime (Ci-contre observation de fibres à l’aide d’un Microscope Electronique à Balayage, MEB).
Des fibres en polyester et en laine similaires à celles utilisées pour fabriquer la veste bleue de Ted Bundy (et portant la même déformation distincte causée par le traitement thermique du tissu) sont découvertes dans le van.

Vêtements de Ted Bundy :

Des fibres en coton rouge et en acrylique rouge de source inconnue sont trouvées dans le van et sur le tee shirt déchiré appartenant à Ted Bundy.

Conclusion :

Avec les observations de Mary Linn Hinson, un lien est fait entre la victime Ted Bundy et le van. Ses observations mettent en avant que :

  • De très nombreuses fibres retrouvées sur les vêtement de Kimberly Leach sont similaires à celles du revêtement du van et d’autres à celles de deux vêtements de Ted Bundy
  • De nombreuses fibres retrouvées dans le van sont similaires à des fibres des vêtements de Kimberly Leach et d’autres à des fibres d’un vêtement de Ted Bundy
  • Des fibres présentent dans le van et sur un vêtement de Bundy sont similaires

Lors de son témoignage, Mary Linn Hinson conclut qu’il est très probable qu’il y ait eu un contact physique entre Ted Bundy, Kimberly Leach et le van. Ce témoignage est fatal à Ted Bundy.

Vers la condamnation

D’autres témoignages ou éléments matériels vont venir contredire les dires de l’inculpé et étayer la thèse de sa culpabilité. Ainsi des reçus de carte de crédit prouvent que Bundy séjournait la veille des faits à l’hôtel Holiday Inn à Lake City situé à proximité du lieu d’enlèvement. L’état de Floride demande à un expert en écriture de confirmer que la signature sur le registre de l’hôtel Holiday Inn à Lake City est bien celle de Bundy.

chaise électrique bundy police scientifiqueLors du procès, de nombreuses charges pèsent contre lui. Trois témoignages visuels ainsi que plusieurs éléments matériels (une trace de chaussure, des fibres) sont accablants. Le 9 février 1980, Bundy est reconnu coupable de tous les chefs d’accusations qui pèsent contre lui. Le 12 février 1980, six mois après la première condamnation à mort, Théodore Robert Bundy est condamné à être exécuté sur la chaise électrique, pour le meurtre de Kimberly Leach.

La sentence suprême

Quelques jours avant sa mort Bundy exprime sa pensée :

« Je suis le salaud le plus insensible que vous n’ayez jamais rencontré. Beaucoup de gens s’encombrent d’un mécanisme nommé culpabilité, je ne me sens coupable de rien, j’ai de la peine pour les gens qui se sentent coupables, je ne pouvais simplement pas me contenir, j’ai essayé tout mon temps que ma vie paraisse normale, elle n’était pas normale, tout le temps je sentais cette force grandir en moi, j’ai une maladie, je ne pouvais pas rester »

Après de nombreux appels rejetés et 9 ans passés dans le couloir de la mort , Bundy est exécuté en Floride, le 24 janvier 1989, à l’âge de 43 ans.

Lire la suite