Photographie – Les objectifs Reflex

0
752

Il existe un grand choix d’objectifs destinés aux appareils Reflex. Les photographes de scène de crime ont besoin d’objectifs grands angles pour les lieux exigus, d’objectifs macrophotographiques pour les photographies de traces ou d’objectifs zooms plus classiques pour les photographies générales.

En règle générale, les photographes de scène de crime utilisent :

  • Un objectif grand angle ou de focale normale pour les “vues générales” (12 à 28mm)
  • Un objectif de focale normale pour les “vues rapprochées” de traces et indices (28mm)
  • Un objectif macrophotographique pour les “vues de détail”

Les objectifs Reflex et les abréviations lisibles sur un objectif photographique

objectif

  • Les inscriptions de type AF-S (Nikon), USM ou HSM désignent la motorisation permettant la mise au point.
  • Les inscription DX, EF-S, DC, DA ou DI II désignent des objectifs conçus pour être utilisés sur des capteurs petits formats de type APS-C. Les inscription FX, EF, DG, FA ou DI désignent des objectifs conçus pour être utilisés sur des capteurs grands formats de type Full Frame.
  • Le nombre avant le “mm” est la focale de l’objectif. Lorsqu’il y a deux nombres pour la focale, il s’agit d’une plage focale que l’objectif pourra couvrir. Par exemple, l’inscription 18-55mm signifie que l’objectif couvrira toutes les focales comprises entre 18mm et 55mm.
  • Les valeurs suivants le f/ ou le 1: sont les valeurs d’ouvertures maximales de l’objectif. Pour les zooms d’entrée de gamme, on trouve régulièrement deux valeurs (dans l’exemple 3,5 et 5,6) car l’objectif ne peut pas ouvrir à 3,5 sur toute la gamme des focales et à partir d’un certain zoom, l’ouverture maximale sera de 5,6.
  • Le symbole Ø 58 signifie que le diamètre du pas de vis frontale de l’objectif est de 58mm. Cela permet de choisir les bons diamètres de filtres à fixer sur l’objectif.
  • Les inscriptions VR, VR II, IS, IS II ou OS signifient que l’objectif est équipé d’un système de stabilisation qui permet de réduire le flou de bouger et ainsi de fermer le diaphragme ou d’augmenter le temps de pose par rapport à un objectif qui n’en serait pas muni.
  • Les inscriptions sur la bague d’un objectif macrophotographique, 1: suivi d’une valeur de nombres, indiquent le rapport de reproduction de l’objectif (directement lié au grandissement de l’objet). Les inscriptions ft et m donnent la distance du tirage mécanique de l’objectif (voir ci-dessous).

tirage-mécanique objectif www.police-scientifique.com

L’objectif macrophotographique

Un objectif est dit macrophotographique s’il permet d’obtenir au minimum le rapport de reproduction de 1:1. Cela signifie qu’un insecte mesurant 1cm dans la réalité mesurera 1cm sur le capteur (peu importe la taille du capteur). Le grandissement est alors de x1. De même, un rapport de reproduction de 4:1 est équivalent à un grandissement de x4 et l’élément photographié sera quatre fois plus grand sur le capteur qu’il ne l’est en réalité.

Les objectifs macro gardent le même grandissement lorsqu’ils sont montés sur un capteur Full Frame ou sur un Capteur APS-C. En revanche, la photographie finale réalisée sur APS-C sera zoomée par rapport à celle réalisée sur un Full Frame (24×36) avec un objectif FX.

macro-et-grossissement

L’image obtenue après photographie sur un capteur APS-C est en fait plus “rapprochée” mais le grandissement tel qu’il est défini reste identique. Pour effectuer le même cadrage sur un 24×36 que sur un APS-C, il faut multiplier la valeur de la focale par 1,5.

Le tirage mécanique est la distance entre la lentille arrière de l’objectif et le capteur du boîtier Reflex. Plus ce tirage est élevé plus le grandissement est important. Les objectifs macro ont principalement une focale fixe. Plus la focale est grande plus le photographe pourra s’éloigner du sujet pour faire sa mise au point.

Lire la suite