Ted Bundy

Le 23 juillet 1979, Théodore Robert Bundy alias Ted Bundy est condamné à la chaise électrique pour le meurtre de Lisa Levy et Margaret Bowman deux jeunes étudiantes de 20 et 21 ans. Six mois plus tard, il est reconnu coupable du meurtre de Kimberly Leach âgée de 12 ans. Ce « tueur de femmes » reste un des plus célèbres tueurs en série Américain. Condamné pour ces trois meurtres, des études sur la vie de Ted Bundy estiment qu’il est en fait responsable des meurtres, viols et agressions de plus de 30 jeunes femmes. D’autres spécialistes pensent qu’il a pu en tuer deux fois plus.

Bundy parfois présenté comme un gentleman, un homme intelligent et affable a surtout été un effroyable psychopathe. Il prenait un réel plaisir à tuer, retournait plusieurs fois sur les lieux d’un crime, revivait ce qu’il avait fait à la victime ou encore réalisait toutes sortes d’actes sexuels avec des femmes qu’il venait de tuer.

Malgré le nombre élevé de crimes, les investigations n’ont apporté que très peu de preuves matérielles « indiscutables » comme des traces digitales. Des éléments matériels peu communs vont pourtant s’avérer déterminants lors des procès pour le carnage du « Chi omega » ou lors du procès du meurtre de Kimberly Leach.

Qui est Ted Bundy ?

Théodore Robert Cowell naît le 24 novembre 1946, à Burlington, dans l’état du Vermont, aux Etats-Unis. Sa mère, Louise Cowell, qui a seulement 22 ans, est célibataire et Théodore grandit sans connaître son père biologique. Sa mère vit chez ses parents, à Philadelphie, qui se font passer pour les père et mère biologiques de l’enfant. Ted croît que sa mère est en fait sa grande sœur. A l’âge de quatre ans, Ted et sa mère biologique déménagent dans l’Etat de Washington. Un an plus tard, sa mère épouse un cuisinier de l’armée de l’air nommé John Bundy qui devient le père adoptif de Ted Cowell.

Ted Bundy vit une enfance sans histoire mais connaît une adolescence plus difficile. Il est timide, renfermé et peu sociable. Il ne pratique pas de sports collectifs et n’a pas beaucoup d’amis. Bundy rêve de réussite sociale et attache une grande importance aux biens matériels. Adolescent, il est totalement immature et n’évolue pas. Il est totalement à l’opposé de ce qu’il voudrait être, il manque de confiance, est timide et sa famille n’est pas riche. De ce fait, il a très peu de considération pour son père qui est d’un faible niveau social. De plus, il découvre pendant son adolescence que sa grande sœur est en fait sa mère et que son père est en fait son grand-père. Cette découverte le traumatise et l’éloigne encore plus de son père adoptif.

La vie étudiante

Ted Bundy affaire police scientifique
Ted Bundy

D’un niveau scolaire correct mais pas excellent, Bundy arrive sans problème jusqu’à l’université. En 1964, lors de sa première année, il vit encore chez sa mère et il se renferme encore plus qu’au lycée. Il n’arrive pas à s’intégrer socialement et sa première année est un échec. La deuxième année, pour atteindre de la reconnaissance et de l’estime, il part étudier le chinois à l’université du Washington à Seattle. Il parvient à payer ses études à l’aide de petits boulots d’étudiants. Il réussit son année universitaire, se fait quelques amis, puis rencontre pendant l’été suivant une jeune femme dont il tombe amoureux : Stéphanie Brooks. Ted Bundy veut impressionner sa nouvelle compagne qui est d’un niveau social élevé et il décide de s’inscrire dans un programme intensif de chinois dans une autre université. Il va alors de nouveau se retrouver seul et socialement exclu et son année universitaire se termine sur un échec. Voyant que Ted Bundy est totalement immature et qu’il ne pourra pas la satisfaire Stéphanie Brooks décide de mettre fin à leur relation.

Après cette rupture douloureuse, Ted Bundy se sent humilié et frustré de ne pas avoir su conquérir la femme qu’il admire. Il s’oriente vers de nouvelles études mais échoue de nouveau. Ces échecs systématiques lui font abandonner l’université. Pour vivre il va alterner petits boulots et vols dans les magasins. En 1968, Bundy trouve un emploi dans la campagne électorale d’un politicien républicain local nommé Art Fletcher. Ce job est un vrai succès pour Bundy qui devient le chauffeur personnel et le garde du corps de Fletcher. Finalement, Fletcher arrive deuxième à l’élection pour le poste de gouverneur de l’Etat de Washington et Ted Bundy se retrouve de nouveau sans emploi.

De 1968 à 1974, Bundy va alterner les petits boulots et diverses études. Il s’inscrit d’abord dans une formation d’urbaniste mais rate son année. Ensuite, il obtient un diplôme d’université de psychologie mais il décide finalement de s’orienter vers des études de droit pour devenir avocat. Il passe un test d’aptitude pour intégrer l’école de droit mais ses notes ne sont pas suffisantes et son dossier n’est pas accepté. Il travaille successivement dans un centre d’appel qui gère des appels de personnes suicidaires, dans un hôpital psychiatrique

Dan Evans
Dan Evans

puis de nouveau dans une campagne électorale, celle de Dan Evans candidat républicain au poste de gouverneur. Après cette campagne, et avec une lettre de recommandation de Dan Evans, il parvient à intégrer l’école de droit de l’université de l’Utah et s’inscrit pour la rentrée de septembre 1973. Pour payer ses futures études, il trouve un emploi au département judiciaire du comté de King où il doit étudier la récidive parmi les personnes reconnues coupables de délits mineurs, puis un emploi pour le parti républicain de l’état de Washington. Sur les conseils de membres du parti il décide de s’inscrire à la nouvelle école de Droit de l’université de Puget Sound à Washington et d’annuler son inscription à l’université de l’Utah. C’est un nouvel échec pour Bundy qui passe à côté de son année et décide finalement de se réinscrire pour étudier le droit à l’université de Salt Lake City dans l’Utah. Cette période marque l’échec scolaire de Bundy et il subit de plein fouet le décalage entre ses envies d’appartenir à une classe sociale élevée et sa situation actuelle. Ted Bundy vit ses échecs comme une grande frustration.

Pendant cette même période, Ted Bundy rencontre Meg Anders, une jeune secrétaire médicale de 24 ans. Meg est immédiatement séduite par le charme de Ted Bundy. Celui-ci l’idéalise rapidement, comme il l’avait fait pour Stéphanie Brooks. Pour lui plaire, Ted lui ment régulièrement et Meg s’en rend compte. Bundy a un comportement étrange durant cette relation. Elle le surprend la nuit en train de regarder son corps nu avec une lampe de poche, elle découvre une hachette sous le siège passager de son véhicule ou encore elle le surprend en train de chercher un pied de biche avec un gant chirurgical dépassant de sa poche. Il la trompe, il la menace ou se montre violent. Malgré ces comportements étranges, Meg est amoureuse et leur relation perdure.

Lire la suite